Animaux : Les Abandons

Santé : L’anorexie
28 juin 2011
Savoir vivre : Vivre à Deux
30 juin 2011

Criant Chaque année,c’est pareil, chaque année, je ressens la même incompréhension et la même colère…Comment peut-on abandonner un animal, “son” animal, comme un vulgaire paquet, pour aller s’allonger, comme des idiots, sur des plages bondées…

L’évolution de l’espèce humaine, si chère à Darwin, est malheureusement loin d’être terminée…et l’homme n’est certainement pas l’espèce la plus évoluée…

En cette période difficile pour nos amis les animaux, voici un poème repris dans la revue de la Chaîne Bleue :

                                                                                                     

Quand je naîtrai,tu me choisiras,

Et pour la vie,tu me garderas,

Et si parfois dans la maison je m’oublie

Pardonne-moi, je suis encore petit

Tu verras quand je grandirai,

Propre et sage deviendrai.

Je ne demanderai presque rien

Une caresse et un peu de pain.

En échange de tout cela je veillerai sur tes biens

Et ne laisserai personne importuner les tiens.

Mon amour et ma fidélité grandiront pour toi.

Tu seras mon univers,mon avenir et ma joie.

Tu seras mon seigneur et maître.

Ton esclave et enfant, je veux être.

Sans hésiter, je te donnerai ma vie,

Mais s’il te plaît, je t’en supplie,

Ne m’abandonne pas.

Ne m’abandonne pas….

Ton chien qui t’aime.

                                      chat.jpgchien.jpg   

1 Comment

  1. Mousse dit :

    Si tu savais comme je pense aux animaux en ce moment.
    Combien de malheureux encore cet été ?
    On le dit et le redit, à croire que certains ont une pierre à la place du cœur.
    C’est beau le texte, je pense que c’est la prière du chien.
    On croise les doigts !
    Bonne soirée, tendres bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *