Alimentation : Coquillages : Huitres et moules (3)

Animaux : Pensée
17 novembre 2012
Jardin / Animaux : Gazon et Lapin Nain
21 novembre 2012


1/ L’huitre, la reine des plateaux :

 

huitre.jpg

 

Creuse ou plate, l’huitre règne sur les plateaux de fruits de mer depuis l’Antiquité.

Sa chair généreuse et tendre au parfum +/- iodé, salé et fruité en a fait un mets de choix.

Les huitres creuses sont les + répandues.

Les plates, au gout fin, sont + rares car + fragiles.

On distingue les plates de Zélande, élevées dans le site protégé de l’Escaut oriental, les plates de Colchester (Grande-Bretagne), élevées dans les criques de l’île Mersea, aux arômes délicats de noisette, et les belons (Bretagne) élevées dans la baie de Cancale.

Parmi les creuses, on retrouve les fines de claires de Marennes d’Oléron, affinées en claires, càd dans des bassins peu profonds et très protégés.  Leur chair est d’un gris-vert et leur gout relativement prononcé et iodé.

Les creuses de Normandie sont corsées et iodées, les Zélande ont un gout fin et les creuses de Bouzigues, au gout très doux, sont élevées sur cordes au bord de la Méditerranée dans la baie de Thau, et offrent une chair généreuse grâce à un environnement riche en aliments.

Particularité : L’huitre a cette possibilité surprenante de se reproduire toute seule car elle est hermaphrodite.  Elle change de sexe après chaque émission de semence pour les plates, et après la période de fécondation pour les creuses.

 

2/ La moule, longue dame en noir :

 

moule.jpg

 

Bien qu’elle se déguste parfois crue (parquée), la moule n’accède presque jamais au plateau de fruits de mer.  Elle constitue un plat à elle seule, principalement cuite en casserole.

On la savoure également farcie d’un beurre à l’ail (à l’escargot).

Les Belges se régalent principalement des grosses moules de Zélande, bien charnues qui proviennent essentiellement soit de l’Escaut oriental, soit de la Waddenzee, située dans le haut de la Hollande.

Les petites moules françaises de bouchot sont également très savoureuses, tandis que les espagnoles, rougeâtres, sont indissociables de la paella.



 

9 Comments

  1. prunelle dit :

    moules frites, un plat de chez moi, dans le Nord, avec une bière ! et les huîtres, c’est le pays de mon mari , avec un verre de muscadet … perso le muscadet je n’aime pas du tout, et la bière pas bcp ….

  2. rené dit :

    Bonjour cassandre
    tiens toi aussi tu es dans les huitres…lol
    Je te souhaite un très bon mardi
    Nos amitiés bises de nous trois
    Qing&Sam&René

  3. mamalilou dit :

    autant j’ai du mal avec les “fromages qui puent” en arguant d’une réaction de survie (lol)
    autant toutes ces “horreurs en coquille” qui effraient parfois les enfants, trouvent mon plaisir…
    merci pour cette page éducative
    belle journée à toi
    bises bivalves ^_^

  4. godelieve dit :

    je te laisse les huitres… mais les moules, je peux les faire, mieux que chez Léon !

  5. patriarch dit :

    Une belle leçon sur l’huitres… belle journée avec bises.

  6. Chadou dit :

    Bonjour Cassandre, me voilà sur un petit nuage, je passe sur ta page, pour déverser une petite pluie de bisous aussi pour te souhaiter un bon mardi, j’adore les moules mais elles sont toujours meilleurs quand on ne les prépare pas ! Quand aux huitres je les aiment gratinées, je ne supporte pas cette petite bête qui bouge dans la bouche !
    Ce matin le ciel est clair, je voyais les étoiles quand je me suis levée, passe une très bonne journée ma belle ♥

  7. rené dit :

    Bonjour cassandre
    Je te souhaite un très bon mercredi
    Nos amitiés bises de nous trois
    Qing&Sam&René

  8. Chadou dit :

    Bonjour Cassandre..Un petit coucou pour t’apporter le bonjour, ce matin, le ciel est assez brumeux, mais il fait enfin sec ce matin, quel plaisir !
    Je te fais de gros bisous, chez moi tout va bien et chez toi aussi je présume ! Bon mercredi mon amie ♥ ♥ ♥

  9. Marité dit :

    Pas d’huîtres pour moi… Désolée…
    Moules et frites c’est le plat préféré des picards et du Nord en général. C’est très peu onéreux et tellement festif. Tu me mets l’eau (de mer) à la bouche 🙂
    BISOUS Cassandre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *