Santé : Maladies cardio-vasculaires (1)

Bien-Etre : Facteurs de risque pour le coeur
16 février 2013
Maladies cardio-vasculaires (2)
22 février 2013

 

 

Certaines personnes sont frappées par un accident cardiaque sans que rien ne l’ait laissé présager. 

Mais, le + souvent, les maladies cardio-vasculaires sont annoncées par des signes avant-coureurs.  Des signes qu’il faut connaître, car des traitements efficaces permettent d’éviter une aggravation ou de sauver la vie.

En effet, bien des décès pourraient être évités si l’on ne négligeait pas certains symptômes, si l’on ne tardait pas tant à consulter ou à appeler les secours…

 

 

coeur.png

 

 

 

4 manifestations, évocatrices d’une atteinte du coeur, doivent alerter.

1/ Une douleur thoracique pendant un effort :

Penser à l’angine de poitrine si cette douleur forme une barre pesante au milieu de la poitrine, donne une sensation de serrement, et survient, en particulier, durant un effort : à la marche, lors de la montée d’un escalier, de travaux fatigants…

Une douleur thoracique à la marche, même brève, doit faire consulter sans tarder.

Autres caractéristiques :

a.  Cette douleur se déclenche volontiers en période de digestion, par temps froid, au vent, irradie parfois vers le bras gauche et les mâchoires.  Elle disparaît vite, en qq minutes, dès que l’on cesse tout effort ou activité.

b.  Le fait qu’une crise d’angine de poitrine apparaisse à l’effort s’explique : le coeur a besoin de + d’oxygène, donc de + de sang.  Si les artères coronaires, un peu encrassées, laissent mal passer ce débit + important, le coeur souffre, se crispe, d’où la douleur.

Au repos, il récupère assez d’oxygène, c’est pq le mal s’estompe.

 

Ce qu’il faut faire :

Dès l’instant où l’on ressent (même 1x et de façon légère ) ces symptômes, il faut consulter sans attendre.

a.  Le diagnostic se confirme, notamment, grâce à l’efficacité d’un médicament, la trinitrine, qui dilate les artères coronaires et stoppe la douleur presqu’immédiatement lors d’une nouvelle crise.

Des examens sont cependant réalisés : électrocardiogramme d’effort qui est fondamental pour diagnostiquer l’infarctus; scintigraphie ( radiographie avec injection d’un produit ) qui révèle la façon dont le coeur est vascularisé; coronarographie ( sonde introduite dans l’artère de l’aine ) pour examiner les plaques d’athérome dans les artères…

b.  Le traitement comprend en général de la trinitrine, en prévention des crises, et divers médicaments, associés ou non, qui diminuent le travail du coeur et réduisent ses besoins en oxygène (bêtabloquants, inhibiteurs calciques).  L’aspirine, qui fluidifie le sang, est souvent prescrite en +, à petites doses, pour éviter la formation de caillots risquant d’obstruer une artère.

c.  La plupart du temps, ces traitements permettent de mener à nouveau une vie normale.  Comme ils sont très efficaces, l’angine de poitrine n’est pas forcément prémonitoire d’infarctus.

Cependant, lorsqu’il existe un gros rétrécissement d’artère, une angioplastie est pratiquée.  Une sonde munie d’un ballonnet ( introduite par l’aine ) est remontée dans l’artère; puis, à l’endroit de l’obstruction, le ballonnet est gonflé et écrase la plaque d’athérome, garantissant à nouveau une bonne circulation du sang.

Grâce à ce ballonnet, on dégage l’artère encrassée.

Depuis peu, cette intervention est le + souvent couplée avec la pose d’un “stent”, sorte de petit ressort fixé dans l’artère, qui permet de limiter fortement le risque de récidive.

Qd l’angioplastie est impossible ( plaques nombreuses inaccessibles), un pontage peut être réalisé : on greffe un ou plusieurs fragments d’artères ou de veines ( prélevés sur le malade ) pour dériver la  circulation à l’endroit où il y a obstruction.



10 Comments

  1. Mousse dit :

    Bonsoir ma belle,
    Merci pour ces renseignements précieux, il faut faire très attention, on est vite parti de l’autre côté de la barrière ! Dans ce monde, on est vite au boulevard des allongés.
    Parfois tu ne sens rien et boume.
    Je préfère ne pas penser à cela.
    Mais tu as raison, la moindre anomalie il faut faire gaffe.
    Il y a un petit air de printemps, c’est déjà mieux.
    Je continue.
    Passe une belle soirée, bisous.

  2. da caio dit :

    bonsoir cassandre …. il y a peu, j’ai eu un ami à qui on a posé un stent !!! une opération qui lui a apporté je crois un bienfait fou …. parfois on se sent juste fatigué, on met çà sur le compte du travail, de la vie trépidante, du stresse … et “c’est juste” une artère retrécie !!!
    je crois pourtant qu’une vie sereine, en limitant ou gérant le stress, et une alimentation équilibrée permet de limiter bien souvent les dégats ….
    gros bisous
    http://thai-bien-etre.ch/index_files/lotus-2.png

  3. rené dit :

    Bonjour cassandre
    très bel article, ma belle mère a eu cette intervention
    La cabine de téléphone, c’est le souvenir de l’occupation anglaise de Canton.
    Je te souhaite une très bon mercredi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  4. Annuaire dit :

    Bonjour. Très grand merci pour ces précisions sur cette maladie qui n’arrête pas de faire des ravages. Comme on dit mieux vaut prévenir que guérir. En tout cas, on peut maintenant faire plus attention pour éviter cette maladie.
    Bonne journée !

  5. Marité dit :

    Un billet très instructif à ne pas oublier !
    Bisous Cassandre

  6. da caio dit :

    bonsoir Cassandre … Moi aussi, j’ai trouvé une grande différence entre la thailande et le vietnam … Encore que je me sois cantonnée dans les montagnes … la culture bouddhiste m’attire de plus en plus … j’y puise comme une régénération de mon être et une grande paix … mais le travail sur nous même est long car il tient compte de siècles d’antavisme ..
    bisous et bonne soirée

  7. Mousse dit :

    Bonsoir ma belle,
    Il a fait froid, rholala, c’est de nouveau l’hiver.
    Dans un mois c’est vraiment le printemps, on verra.
    Rien de spécial, on glisse vers le week-end.
    On reste zen, demain, ce ne sera pas triste en ville !
    Je te jure, il y a toujours un couac. Evitons la ville demain, ça va aller mal !
    Bonne soirée, bisous.

  8. rené dit :

    Bonjour cassandre
    la cuisine chinoise compte plus de 60000 plats
    Je te souhaite une très bon jeudi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  9. Chadou dit :

    Bonjour Cassandre …Un petit coucou pour t’apporter le bonjour, ce matin, le ciel est encore bien brumeux et froid ici ! C’est un très bel article, tous le monde devrait savoir tout ça, il faut bien dire que quand tu n’as pas vécu une alerte tu le prend à la légère !
    Je te fais de gros bisous, chez moi tout va bien et j’espère que chez toi aussi!
    Passe un tout jeudi, ma douce ♥♥

  10. nays dit :

    Bonsoir Cassandre
    ouh me fait penser à ma mère, son généraliste ne l’a pas assez vite envoyé voir un cardiologue, résultat triple pontage..:o(( c’est vrai qu’elle a vécu après de nombreuses années normalement enfin pas son cerveau :o(
    depuis il y a eu pas mal d’évolution
    et comme traitement après une aspirine par jour..
    bon à savoir, mais où j’habite je pense que j’ai le temps de passer l’arme à gauche
    bisous et au poupouss et bonne soirée :o))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *