Anecdotes : La fin du “Tour des Intrus” (1)

Musique : Axelle Red / A tâtons
3 juin 2013
Anecdotes : La fin du “Tour des Intrus” (2)
9 juin 2013

 

 

 

tour.jpg

 

En l’année 1855, lorsque l’on cherche des renseignements sur les hospices, on peut trouver ce renseignement bizarre : ” Hospice des enfants trouvés et abandonnés, rue du Pachéco.  Le tour qui y est établi est ouvert tous les jours de 6 heures du soir à minuit.”

Le tour d’hospice est un cylindre en bois, convexe d’un côté, concave de l’autre, qui tourne sur lui-même.  Il est placé à hauteur d’homme, dans la façade de l’établissement.  A ses côtés, une sonnette..

On comprend dès lors son usage : une main anonyme dépose un paquet dans le tour, un bébé emballé dans une couverture.  Elle tire furtivement la cloche…

A l’intérieur, un surveillant fait virer le cylindre et récupère le précieux petit paquet.  C’est fini : un enfant abandonné va rejoindre d’autres bébés sans parents..Le populaire ne s’y trompe pas, qui appelle ce mécanisme le tour des petits intrus.

Si, dès le Moyen Age, nombre de couvents sont dotés d’un tel système, il n’en va plus de même depuis la Révolution.  Et les communes, pour enrayer les épidémies d’infanticides qui se développent de façon inquiétante, se doivent de réagir. 

A Bruxelles, c’est un décret du 18 juillet 1811 qui instaure cette façon anonyme de “récolter” les enfants que les parents ne peuvent ou ne veulent pas garder.

Le 1er tour fut installé à l’hospice de la rue du Bois-Sauvage, exactement là où se trouve aujourd’hui notre Banque Nationale (l’hospice devait être transféré rue Pachéco, mais il demeura à l’ombre de Sainte-Gudule jusqu’en 1852).

Dès les 1ères années du fonctionnement de ce système, l’attention des autorités communales est attirée par le nombre croissant de bébés ainsi “récupérés” qui explique l’insupportable surpopulation des orphelinats : la facilité qu’ont des mères sans scrupules de se débarrasser de leur enfant en est la logique conséquence.

 

 

9 Comments

  1. nays dit :

    Bonjour Cassandre
    intéressant ton article ..
    ” une main anonyme dépose un paquet dans le tour, un bébé emballé dans une couverture. Elle tire furtivement la cloche…”
    maintenant y a les boîtes a bébé chez nous mais c’est quand même rare qu’un bébé s’y trouve, à l’heure actuelle y a bien des moyens contraceptifs qui éviteraient d’en arriver là ..mais bon ce n’est pas a moi de juger…je pense que pour un enfant abandonné ne rien savoir de son histoire de ne pas savoir ne doit pas être facile a vivre pour ne pas dire difficile..j’avoue que je n’y connais pas grand chose dans ce domaine
    PS Cassandre l’avenir sera ce que l’homme en fait hélàs je ne crois pas que demain sera meilleur..faudrait à mon avis encore quelques décennies ou une catastrophe qui remette les pendules à l’heure..l’homme joue a l’apprenti sorcier
    en attendant je te souhaite une douce journée
    bisous et a Nounou :o))

  2. Mousse dit :

    Bonsoir ma Douce,
    Je suis d’accord avec toi, mais les tuer n’est pas mieux, quand j’entends certaines infos, j’ai mes poils qui se redressent, on tue ces petits êtres sans défense, dans les toilettes ou ailleurs, pour moi c’est un scandale, il vaut mieux les mettre à l’orphelinat.
    Je ne comprends pas avec tous les moyens que nous avons, qu’elles arrivent encore à être enceinte, c’est vraiment de la négligence, ne me dis pas que c’était aussi urgent que cela de ne même pas prendre le temps de se protéger.
    Le monde est encore plus con qu’avant. On fait un peu n’importe quoi, il n’y a plus de moral, on devient pire que les animaux.
    Ce n’est que mon point de vue, alors, je préfère encore de laisser le paquet même devant une porte, que cet enfant ait le droit de vivre, je suis d’accord, il commence déjà mal dans la vie !
    Il fait super beau, j’ai eu chaud en rentrant, les douches vont voler !
    Cela ne dure jamais très longtemps, ce week-end ne sera pas si beau que cela.
    Tu as vu, Julie change de poste, je l’aimais bien.
    Bonne et douce soirée, bisous.

  3. moqueplet dit :

    mères sans scrupules ..?……avaient-elles le choix, il faudrait connaitre toutes les histoires, pour porter un jugement, ce ne doit pas être facile d’abandonner son enfant…..passe une douce journée

  4. Mousse dit :

    Bonsoir ma belle,
    Mais qui fait chaud, pour moi c’est trop chaud, j’en suis malade, j’ai les pieds gonflés, je suis une lavette, bref, j’aime le soleil, c’est trop en une fois.
    C’est toujours tout ou rien.
    Je ne vais pas râler, on voulait du soleil.
    C’est le week-end.
    Passe une belle soirée, je t’embrasse bien fort.

  5. da caio dit :

    bonsoir Cassandre …. l’idée du tour me semble bien humaine et c’est préférable à ce que j’ai lu un jour dans un journal d’un enfant jeté dans une poubelle … encore vivant …. Effectivement cela a pu générer des abus et une augmentation des abandons mais je ne vais pas jeter la pierre … A l’époque , les femmes n’étaient absolument pas libres de leurs corps …
    gros bisousssssssssssssss

  6. francine dit :

    bonjour, je ne connaissais pas ce système de tour, c’est très intéressant; je te souhaite un obn w end bisous

  7. vivrenchine dit :

    Bonjour
    mon coucou depuis la Belgique
    Je te souhaite une très bonne journée
    Nos amitiès bises
    Qing&rené

  8. le Pierrot dit :

    Bonjour Cassandre, quelle époque celle ci, et misère aussi, je ne sais que dire, si ce n’est bise et bon dimanche…

  9. moqueplet dit :

    et les pères dans des cas comme ceux là, on en parle pas, et pourtant les bébés sont bien conçu à deux….tu as mis un article qui demande réflexion sur pas mal de point…passe un beau dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *