Jardin : Un petit étang dans son jardin

 

Si on rêve d’une pièce d’eau garnie de nénuphars ou de lys de marais, voici qq bonnes idées.

 

jardin,étang,assurer,étanchéité,nénuphar,fore,plants

 

 

 

Assurer l’étanchéité :

Dans une région humide au sol argileux, il ne sera peut-être pas nécessaire d’imperméabiliser sa pièce d’eau.

Si ce n’est pas le cas, il faudra choisir un revêtement.

 

 

Plusieurs possibilités s’offrent à soi :

 

L’argile ( en billes ou blocs ), le + écologique et durable mais difficile à utiliser efficacement.

Le béton, facile à appliquer et à réparer.

Les bâches, de préférence en caoutchouc, car elles sont à la x souples, solides et peu chères.

Le polyester, techniquement intéressant mais moins abordable en termes de prix et de facilité.

Restent enfin les bassins préformés en PVC, pratiques mais dont l’aspect lisse des bords peut être un inconvénient.

 

Des nénuphars ? :

La mare est bien étanche et remplie d’eau ?

Penser à la flore.

Comment faire jaillir de magnifiques plantes et fleurs aquatiques d’une pièce d’eau créée artificiellement ?

Prévoir une couche de terre ( sable et terre de remblais ) sur une épaisseur d’environ 50 cm, épaisseur qui peut varier pour répondre aux besoins des différentes plantes aquatiques.

 

Le choix des plantes est vaste :

consoude, grande douve, iris, jonc fleuri, lentilles d’eau, lis des marais, laitue aquatique, massette, menthe aquatique, nénuphar, potamot, populage, reine des prés, roseau, salicaire, véronique aquatique,….

 

Si on hésite, tâcher de savoir ce qui pousse naturellement dans les mares ou étangs de sa région et, éventuellement, récolter des graines ou des morceaux de tige souterraine ( sans arracher toute la plante ! ).

Pas d’excès de plantation : ce genre de végétation a plutôt tendance à se développer rapidement.

 

On peut aussi placer les plantes dans des pots : différents modèles sont disponibles sur le marché.

Il existe des paniers de culture à déposer dans le fond du bassin ainsi que des paniers ‘flottants’ qui permettront de créer de petites îles de verdure dérivant à la surface du bassin.

 

Si on a besoin de terreau, ( si on n’a pas assez de terre de remblais, par exemple ), opter pour un terreau aquatique spécial dont on remplira le panier avant d’y placer la motte de la plante.

Mouiller le terreau, recouvrir de gravillons et placer le panier dans le bassin.

La plante doit être au niveau de l’eau ou juste en dessous.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *