Santé : TMS et douleur

Santé : Intolérance au lactose : diagnostic et que faire
19 octobre 2018
Bien-Etre : Massage personnel
27 octobre 2018

 

La douleur est une perception individuelle.

 

 

 

Quel type de douleur provoquent les TMS ?

Certaines personnes y sont + sensibles que d’autres mais si on éprouve les symptômes suivants, consulter un médecin  ou un naturopathe.

  • Une douleur, un picotement ou une insensibilité au niveau des mains.
  • Une douleur qui part de la main jusqu’à l’épaule et parfois même jusqu’au cou.
  • Une sensation de gonflement dans les mains et les poignets.
  • Une sensation de raideur ou de brûlure.
  • Si ces symptômes se produisent surtout la nuit et/ou le matin.
  • Une perte de force au niveau des mains et des bras.
  • Une diminution de la force de préhension dans les mains et de la coordination des mouvements.
  • Une difficulté pour nouer les lacets, pour écrire ou pour effectuer d’autres petites manipulations manuelles.

 

Les TMS peuvent se diviser en 3 stades d’apparition :

Phase 1 :  

les symptômes sont ressentis pendant l’exécution du travail.

Phase 2 :    

les symptômes sont ressentis après le travail, le soir ou le WE à la maison.

Phase 3 :  

les symptômes sont chroniques, ils sont présents en permanence et à long terme.

Adopter une bonne attitude ou améliorer le poste de travail sont des moyens de traiter les 2 premiers stades.

Les symptômes chroniques ne peuvent plus être traités ; on fera usage alors de remèdes qui diminueront la sensation de douleur mais ne s’attaqueront plus aux causes du mal éprouvé.

 

Le syndrome du canal carpien n’est pas la seule forme de TMS.

Cette surcharge, irritation, inflammation et ce gonflement peuvent également se produire au niveau de l’avant-bras, du coude, de l’épaule et du cou.

On a certainement déjà entendu parler du célèbre “tennis elbow” et du “golfer elbow”.

Ces 2 affections se produisent d’ailleurs aussi chez des personnes qui n’ont jamais touché une balle.

De +, toute une série de symptômes affectant le cou et les épaules sont également rangés sous le dénominateur TMS :

les douleurs musculaires au niveau de la nuque et des épaules, et la tendinite de l’épaule n’en sont que 2 exemples.

 

Le caractère monotone et répétitif du travail que la personne exécute est déterminant pour le développement des TMS.

Mais comment se fait-il que certaines personnes présentent des symptômes et d’autres pas ?

Cela dépend de 3 facteurs importants :

  • le milieu du travail
  • le sujet lui-même
  • la nature des tâches accomplies.

 

 

4 Comments

  1. dom dit :

    Pas le coeur à commenter …
    Bon mardi, pourri, pour moi.
    Voir sur mon blog …
    Bisoux, très en colère !

  2. nays2 dit :

    bonsoir Cassandre
    je suis allée voir la définition de TMS

    le tennis elbouw ça je connais André en a été victime y a quelques années piqures dans le coude waw dur dur douloureux 🙁

    avec l’âge venant quelques douleurs surgissent bien sûr plus ou moins fort certains jours puis ça passe….

    bisous et au gamin Pirate ☺♥

  3. chevrette13 dit :

    bonjour
    j’ai eu un ténosynovite des pouces, avec une infiltration dans chaque main cela a disparu
    mais c’était très douloureux, handicapant
    bisous

  4. Maria Dora dit :

    Bonsoir Cassandre , merci pour ton passage malgré mon absence , je vais un peu mieux mais mon dos est en piteux état , volumineux becs de perroquets au dos et aux lombaires , arthrose , pincements de tous les disques , je n’ai pas fini , je revois la rhumato le 13 novembre , je pense qu’elle me fera faire un IRM pour voir si je n’ai pas de hernie discale ! Mon frére et une de mes soeurs ont été opérés du canal carpien mais cela revient et ma soeur ainée a une spondylartrique ankylosante , elle souffre beaucoup aussi ! Je vais regarder tes articles que je n’ai pas lus , A bientot , gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *