Animaux : Calculer la dangerosité d’un chien
4 novembre 2018
Leçons de vie
12 novembre 2018

 

1/ Pour commencer,

lire les conseils inscrits sur l’étiquette du vêtement.

Ils expliquent comment laver le tissu spécifiquement, selon la matière qui le compose, etc

Ces consignes sont testées en laboratoire et offrent une garantie de sécurité.

 

2/ Avant de faire la lessive,

trier le linge en séparant le linge clair et le linge de couleur.

Vérifier également les températures afin de ne pas abîmer le linge par un lavage dans une eau trop chaude.

 

3/ Le linge de couleur sera lavé avec une lessive spécifique ( sans agents blanchissants )

et éventuellement retourné sur l’envers afin de préserver l’éclat des couleurs.

Ceci évite également l’usure du tissu sur l’endroit.

Déboutonner les chemises, chemisiers, etc…et fermer les fermetures éclair des vêtements afin de protéger la glissière.

Vider les poches, fermer les velcro.

Retourner sur l’envers les pièces en velours, les jeans, les articles aux couleurs fragiles.

 

4/ Dans le doute, choisir le programme correspondant au tissu le + fragile du tas de linge.

Par exemple, si on a du linge supportant 40° et qq pièces supportant 60°, choisir le cycle à 40°.

 

5/ Ne pas trop charger la machine.

Pour un lavage idéal, le linge doit pouvoir remuer dans le tambour.

 

6/ Un lavage machine est toujours préférable au lavage à la main,

si l’étiquette du vêtement l’autorise.

 

7/ Les pulls nécessitent un soin particulier :

lavage court et essorage bref et modéré.

En cas de doute quant à l’essorage, sortir le pull avant l’essorage et le rouler dans une serviette éponge.

 

lire également Lessives : Couleurs et trempage

 

 

 

5 Comments

  1. dom dit :

    Il y a aussi des produits naturels qu’on peut rajouter pour le linge, comme des cachets de spasfon et du bicarbonate de soude plus le blanchir ou rendre les couleurs éclatantes.
    Dommage que je n’aie pas le temps d’épiloguer …
    Bon jeudi, toujours un sale temps …
    Me suis encore chopé un rhume !
    Bisoux non contagieux, promis.

  2. me rappelle des lessives “dans le temps” avant la machine à laver…. !!!
    Maman savait faire….mais galère quand même !

  3. nays2 dit :

    hello Cassandre
    je lis l’étiquette pour connaitre le degré de lavage pour le reste la machine s’en charge, a la wasserette pas besoin d’emporter du produit , la machine s’en charge en principe du produit ” bio ” !
    pour le reste je me casse pas la tête
    bon WE Cassandre bisous et au gamin Pirate ♥♥

  4. chevrette13 dit :

    bonjour Cassandre
    pour les étiquettes je les lis aussi avant l’achat car certains vêtements ne passent pas à la machine après on a la surprise..je me méfie
    comme toi je trie et j’ajoute les lingettes antidécolor par précaution.
    A la main il m’arrive de laver certains jolis pull et je les essore le moins possible, j’ai un petit séchoir pour les étendre à plat ainsi je conserve bien mes vêtements
    bisous

  5. Maria Dora dit :

    Bonjour Cassandre , je me rappelle le temps ou ma maman n’ayant pas de machine a laver , le faisait a la main , mais nous vivions au Maroc a Casablanca et elle était aidée par une marocaine , sur la terrasse il y avait les grands bacs et c’était au savon de marseille , pour certains pulls je lave aussi dans une bassine ! Merci pour ta gentillesse , pour mon pied une opération surement d’aprés la rhumato que j’ai vue mardi mais je vois le spécialiste le 21 décembre cela fait loin en attendant les infirmiéres viennent un jour sur deux faire le pansement et désinfecter la plaie , je viens de faire le vaccin pour le tétanos , j’ai mal au bras ! Bonne fin de semaine et a bientot , bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *