L’obésité chez l’enfant : L’école a bon dos

Fractionner sa ration alimentaire
2 décembre 2018
Sport en automne
10 décembre 2018

Sur le même sujet :

 La santé nutritionnelle des jeunes…

 

Le rôle de l’école :

En matière d’éducation alimentaire,

l’école joue un rôle complémentaire par rapport aux familles.

Et si un enfant souffre d’un excès de poids, l’école n’en est pas la seule responsable.

Ce n’est pas le rôle du professeur d’ouvrir le cartable de son élève et de vérifier si il y a qq chose d’inadéquat dedans.

Il ne connaît pas les habitudes alimentaires de la famille et ne connaît pas forcément les “bons” ou les “mauvais” aliments.

Un prof n’a pas eu de formation diététique et a, de +, déjà bcp de matières à enseigner.

 

Une “Ecole en santé” doit veiller à “mobiliser les élèves dans des activités stimulantes

incitant à un mode de vie sain” et “affirmer le rôle complémentaire de l’alimentation scolaire dans le programme d’éducation pour la santé”.

Dans ce cadre :

  •  placer des fontaines à eau ;
  •  interdire les distributeurs de snacks dans les écoles primaires ;
  •  alterner les 10h sucrés par des fruits ou des légumes ( carottes, concombres, etc. ) ;
  •  ne plus servir de frites à la cantine ;
  •  organiser des semaines fruits/laitages ;
  •  vendre des collations saines, etc.

sont d’excellentes initiatives pour responsabiliser davantage les enfants.

 

Les services de Promotion de la Santé,

en charge des visites médicales obligatoires au sein des écoles , constituent également des relais essentiels dans le dépistage d’un surpoids.

Mais la complexité se situe davantage dans la réaction des parents face à cette interpellation.

Aujourd’hui, environ 16% de la population pédiatrique belge est obèse, sûrement 20% dans la classe d’âge des pré-adolescents et adolescents et 5 à 10% ne consultent probablement pas.

 

4 Comments

  1. nays3 dit :

    bonjour Csassandre
    en effet le rôle de l’école est d’apprendre aux enfants et pas de les nourrir c’est le rôle des parents ça et comme a l’heure actuelle ils n’ont plus bcp d’autorité ils cèdent aux caprices de l’enfant pour avoir la paix
    en primaire a l’école on avait simplement une petite boite de lait A c’est tout.;toutes ces sucreries n’avait pas lieu d’être a l’école et ces distributeurs devraient disparaitre de ce lieu, mais parait que ça rapporte aux écoles grrrr

    PS t’ai répondu a ton com sur mon blog pour les oiseaux 🙂
    µ
    bisous et au tit gamin Pirate ☺♥

  2. dom dit :

    L’école n’est pas tenue de s’occuper des habitudes alimentaires des enfants mais elle peut tout de même les influencer en montrant l’exemple …
    Mais la principale responsable du surpoids est toujours la famille, avec ses mauvaises habitudes.
    Bonne fin de jeudi … Déjà !
    On ne voit pas le temps passer …
    Bisoux, ma cassandre ♥

  3. honorius dit :

    Au moins lorsqu’on garde nos petites filles elles le sont à l’ancienne, bonne nourriture maison et bio et pas trop d’industriel ! Pareil chez ma fille, elle a été bien éduqué la dessus ! Bonne fête de fin d’année, bisous

  4. chevrette13 dit :

    Pour notre goûter on avait souvent un fruit ou un sandwich avec un bout de fromage…les enfants préfèrent les barres bien grasses, sucrées !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *