Le massage : le déficit occidental

Conseils pour courir dans le froid
18 décembre 2018
Quand s’éteignent les bougies
26 décembre 2018

Pour approfondir le sujet : Le tabou du toucher

Qd on parle aujourd’hui de massage,

l’image du kiné baraqué faisant craquer les articulations et pétrissant avec vigueur les masses musculaires d’un individu étalé sur une table comme une “chiffe molle” a en grande partie disparu des esprits.

Il n’en reste pas moins que le massage est assimilé à un acte avant tout médical, donc pratiqué par un professionnel de la santé.

Ou à un luxe réservé aux salons d’esthétique et aux stations thermales.

Peu de personnes prennent l’initiative de masser la nuque contractée ou les jambes lourdes d’un ami.

On offre volontiers à son conjoint de lui frotter le dos sous la douche ou de lui réchauffer la place au lit mais rarement de le masser.

Personne n’aurait l’idée de proposer un massage à son voisin, comme on lui propose de prendre l’apéritif  ou d’arroser les plantes en son absence.

De 2 choses l’une,

  • ou bien l’on considère le massage comme un acte purement médical,
  • ou bien comme une activité équivoque dissimulant des pensées lubriques.

Si bien qu’une majorité de gens n’en ont jamais reçu un seul !

Du moins à notre époque contemporaine et dans nos pays dits civilisés.

Dans toutes les traditions, depuis la nuit des temps, il est d’usage d’utiliser ses mains pour réconforter et soigner son prochain.

Naguère, au Vietnam, il était courant de rencontrer en rue des ” marchands de massages” à l’affût de la clientèle. ( Encore aujourd’hui, d’ailleurs ).

En Inde ou en Afrique, les femmes massent leurs enfants pour les apaiser ou les aider à trouver le sommeil.

Dans la culture arabe ( le mot “massage” y trouve d’ailleurs son origine ), il est toujours de coutume de se faire frictionner après la séance de bain.

5 Comments

  1. dom dit :

    Avec mon chéri, nous nous massons toujours mutuellement et c’est vraiment bénéfique.
    Sans lui, mes douleurs seraient insupportables, même ceux du kiné ne me soulagent pas autant …
    Sans doute sait-il mieux trouver les zones sensibles, ayant plus l’habitude de le faire.
    Bon week end, toujours dans la douceur printanière.
    Et toujours beaucoup de mal pour écrire, d’où ce nouveau C/C.
    Bisoux humides et pluvieux.

  2. Les mains de femme, je le proclame… Les mains…. tu as raison, faut en parler et en écrire (sur le sujet). Bonne soirée,
    Gisèle

  3. nays3 dit :

    hello Cassandre
    jamais fait masser mais ça doit sûrement faire du bien ☺☺
    bon dim et bonne fête si tu fêtes Noel bibises et au tit gamin Pirate ♥♥

  4. Marité dit :

    C’est exact ! Le massage est absolument bénéfique pour le mental et devrait être une pratique régulière…
    Gros bisous

  5. Francine dit :

    Bonjour, il n’y a rien de tel qu’un bon massage pour te soulager; je te souhaite un bon week end, et de bonnes fêtes, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *