Combiner saveurs et produits de saison

Massages “doux” et massages “durs”
25 septembre 2019

Cultiver ses propres fruits et légumes est redevenu à la mode.
Les chefs de grands restaurants optent résolument pour les produits du terroir.

2 tendances louables, qui amènent à prendre davantage conscience du contenu des assiettes.

Aujourd’hui, on est nombreux à ne plus avoir la moindre idée du moment où les fruits et les légumes
sont à leur apogée.
Grâce à l’importation de légumes et à l’utilisation de nouvelles méthodes de culture et de conservation,
les rayons des supermarchés proposent tout au long de l’année haricots, poivrons ou tomates.

Et c’est bien dommage, car en privilégiant les fruits et légumes locaux de saison, c’est une alimentation savoureuse et + équilibrée que l’on s’offre.

1/ L’alternance au rythme de la nature :

En suivant les saisons, la variété est automatiquement au menu.

En automne, on prépare de la soupe au potiron et on cuisine des champignons.
En hiver, le chou est à l’honneur, dans toutes ses variétés.

En mai et en juin, on se régale des + délicieuses asperges.
Pendant les vacances d’été, place aux petites salades de tomates et de fenouil frais.

Un délice !
On sera surpris de toutes les possibilités.

En outre, chaque variété de fruits et légumes contient autant de vitamines et minéraux différents.

Et dans sa grande intelligence, Mère Nature s’assure généralement que les légumes de saison arrivent à maturité
au moment même où leurs excellentes propriétés sont les + intéressantes pour le corps.

2/ Le porte monnaie aussi dit merci :

Il suffit souvent de regarder les prix pour connaître les légumes à l’honneur de la saison.
Par exemple les fraises, hors de prix en hiver, qui s’achètent à prix doux durant les mois ensoleillés.

De surcroît, les fruits et légumes que l’on mange à la bonne saison, ont échappé à la technique du forçage.
Et cela se goûte…..

Il est grand temps de dire non aux tomates insipides de l’hiver.



Que faire si on veut néanmoins préparer une sauce aux tomates en décembre ?

Parfois, il est tout simplement préférable d’utiliser des tomates en conserve.
Elles ont bien + de goût.

3/ La nature et le climat en profitent aussi :

Les mangues et haricots qui traversent la Terre en avion laissent souvent une gigantesque empreinte écologique.
Il en va de même des nombreux fruits et légumes cultivés dans des serres surchauffées.

En mangeant au rythme de la nature, on rend donc aussi service à l’environnement.

4/ Comment acheter local et dans le respect des saisons ?

On achète des fruits et des légumes ?

Utiliser un Guide des saisons et regarder toujours leur provenance indiquée sur l’emballage
tout près de la mention du prix.

C’est promis, on goûtera la différence !

3 Comments

  1. LylouAnne dit :

    Qu’elle est belle cette photo d’automne !
    Tu as raison de nous rappeler quelques règles importantes, perso je suis vigilante lorsque je fais mon marché, bio au maximum, local et de saison le plus possible.
    Belle fin de journée Cassandre,
    Bisous.
    Lylou

  2. courgette et tomates à gogo par ici ….en été …et là plus rien ….♥ soupe au potiron…n’en ai jamais préparée …

  3. nays dit :

    bonsoir Cassandre
    je l’ai fait c’était une tranche de vie …là fini plus la force ni l’envie ☺☺
    mais ce fut un plaisir
    bonne soirée a toi bibisous et au gamin Pirate ☺♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *