Sourire, c’est contagieux !
1 février 2020
Aphrodisiaques : Du piment dans la cuisine….
22 avril 2020

Autre article sur le sujet :

Les surgelés

1/ Surgelés nature et surgelés préparés :

Les légumes surgelés non préparés peuvent donc être comparés, d’un point de vue nutritionnel,
à des légumes frais.

Dans un cas comme dans l’autre, c’est la cuisson qui va le + affecter la teneur en vitamines.

Bien que certains modes de préparation respectent mieux ces nutriments ( comme la cuisson vapeur ou au micro-onde ), l’élément déterminant est la durée du traitement :

Quelle que soit la technique utilisée, c’est en gardant les légumes légèrement croquants que l’on préserve
le + de vitamines.

Pour la cuisson à l’eau, ajuster le niveau de liquide pour que les légumes soient tout juste couverts,
ce qui réduira les pertes par dissolution.

Il existe de + en + de légumes surgelés préparés.

Ils entrent aussi en compte dans l’objectif “5 portions par jour “.

Toutes les préparations ne se valent cependant pas :

Certaines réduisent la proportion de légumes au profit de sauces grasses, et la quantité de sel ajouté
peut être importante.

Qu’il s’agisse de légumes frais, surgelés ou surgelés préparés, essayer de mettre le légume à l’honneur,
pas la sauce grasse.

2/ Chaud, froid, mais pas tiède !

Le grand froid plonge le végétal dans un état de somnolence.

Pour le “réveiller”, 2 techniques peuvent être préconisées :

La méthode “choc” consiste à plonger le légume surgelé dans l’eau bouillante, à l’exposer à la vapeur
ou, pour les légumes coupés, à les braiser ou les poêler dans un peu d’huile dès la sortie du congélateur.

La méthode “douce” consiste à les faire dégeler lentement avant de les cuisiner.

Mais pour que ce dégel progressif s’effectue dans de bonnes conditions d’hygiène, l’effectuer toujours
dans le réfrigérateur ( la veille ) et non à température ambiante ou, pire, sur un radiateur :

Les températures tièdes permettraient à certaines bactéries de proliférer et de former
des composés dangereux, tels les nitrites.

Bref, après le grand froid du congélateur, opter pour le froid ou le chaud, mais pas le tiède !

7 Comments

  1. LylouAnne dit :

    Merci de ces précieuses informations ma chère Cassandre ! Je suis très peu adepte du surgelé, préférant les légumes frais mais je vais retenir tes conseils.
    Je te souhaite un très bon week-end de Pâques malgré cette situation compliquée et te remercie de tout coeur de tes visites sur mon blog.
    Gros bisous,
    Lylou

  2. honorius dit :

    nature c’est une bonne alternative au frais, souvent congelé rapidement. Bonne journée de Pâques, gros bisous

  3. nays dit :

    hello Cassandre
    oh nature toujours pour moi ☺ j’avoue que parfois le radiateur donne un coup de main hihi mon impatience toujours

    douce journée bisous et au tit Pirate ☺♥

  4. bien contente de te lire …………♥ à table et bon appétit !!!!!!!!!!!

  5. francine dit :

    Bonjour, je suis les recommandations sur le paquet; j’en achète peu, mais c’est pratique en dépannage; je te souhaite un bon week end, bisous

  6. Jerry Ox dit :

    Bonjour Cassandre , un billet astucieux et tout à fait bénéfique en cette période de confinement.Je suis ravi que tu aies pu ainsi découvrir Jean Ferrat davantage. Oui , j’ai mis la face B du single « Chante l’amour »car je n’ai pas trouvé de vidéo illustrant cette dernière .

  7. chevrette13 dit :

    bonjour
    en ce moment on est bien content de les trouver, cela nous permet de sortir que tous les 15 jours
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *