La sylvothérapie : Au pied de mon arbre…

La douleur : Une attention accrue permet de la soulager
12 août 2020

L’arbre n’est pas seulement racine, tronc, branche et feuillage.


Il est aussi énergie, vibration, source de bien-être et de paix.

Dès la création, au jardin d’Eden, des pouvoirs spécifiques ont été attribués à l’arbre.

Par ailleurs, des cures sylvatiques ont depuis longtemps été développées dans certains pays,
notamment au XIXè siècle et au début du XXè siècle pour les tuberculeux , en forêts tempérées ou nordiques.

Des sanatoriums et divers types de centres  de cures ont été installés dans des environnements forestiers.

Certains fonctionnent encore.

Le Japon et les Vosges :

De nos jours, la sylvothérapie ( du latin silvo qui signifie forêt ) ou tree hugging ( littéralement ” enlacer l’arbre” ) fait son grand retour et compte de + en + d’adeptes.

Elle repose sur l’idée, corroborée par des tests scientifiques, que la proximité physique ou, mieux encore,
le contact avec les arbres peut augmenter les sensations de bien-être psycho-physique.

Non seulement cette méthode est très populaire au Japon, où il est courant de prendre des “bains de forêt”
pour diminuer le stress, mais certaines régions boisées de France, comme les Vosges, s’y mettent aussi.

Des accompagnateurs proposent par exemple de vivre la randonnée autrement dans le massif vosgien,
par la fusion avec les arbres.

Le but est de se ressourcer, de découvrir la forêt différemment.

S’arrêter. Regarder. Sentir les essences qui se dégagent des plantes.

Comprendre. Ecouter. Toucher l’écorce des arbres.

Et même les enlacer pour créer une connexion.

C’est relaxant, apaisant.

Un arbre, une qualité :

Autour des arbres rayonne un champ énergétique dans lequel s’expriment des qualités différentes
selon les espèces :
l’ouverture de l’églantine, la fluidité du sapin, la douceur du bouleau, l’autonomie du noyer….

9 qualités ont été retenues , que les gens peuvent développer, soit par un contact direct avec l’arbre,
lors des stages, soit par l’utilisation des préparations huileuses et des élixirs réalisés.

Chaque espèce d’arbre ou chaque huile aidant à améliorer les problèmes physiques, mais aussi
à appréhender les difficultés intérieures d’une manière nouvelle, en les considérant comme des ressources personnelles fondamentales qui peuvent aider à accomplir certaines tâches, à traverser des épreuves et à évoluer.

Par exemple, lorsque l’on travaille régulièrement avec l’énergie du bouleau, sa qualité de douceur s’installe en soi.

On développera alors un meilleur rapport avec soi-même, l’estime de soi se construit.

Chaque espèce d’arbre aide à améliorer les problèmes physiques et à appréhender
les difficultés intérieures d’une manière nouvelle.

Matthieu Dischinger, l’homme qui murmurait à l’oreille des arbres

Terre de Sylphe

3 Comments

  1. Honorius dit :

    Une très vieille pratique que la thérapie par l’arbre ! J’ai mis il y a peu sur FB une jolie photo à ce sujet. Bonne semaine, Bisous https://www.facebook.com/jacques.honorius?

  2. nays dit :

    bonsoir Cassandre
    ah les arbres ces forces tranquilles ils apaisent c”est sûr, je le ressens bien quand on arrive ” chez nous ”

    douce soirée bisous et gamin Pirate ☺♥

  3. de ce côté là je n’y connais rien …..mais ai déjà “vu” des reportages à ce propos….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *