Origine et histoire des parfums

Participation à un atelier d’écriture
16 mars 2021
Attention aux vipères !
5 avril 2021

Ils ont raconté toutes les histoires.

Depuis la nuit des temps, déjà sous Cléopâtre, on attribue à toutes ces fragrances qui sentent bon, un nom générique : « parfums ».

Selon les tendances, les jus se font fleuris, fruités, verts, boisés, voire marins.

Suivant l’époque, ils s’abritent dans des flacons délicats et surannés ou bien futuristes.

A la mesure de l’histoire ( avec un petit « h ») qui les voit naître, ils sont baptisés d’un nom qui la raconte,
révélant en même temps , l’intimité de la femme qui s’y abandonne.

Aujourd’hui, le nom d’un parfum ne raconte plus une anecdote  comme Après l’ondée, que Jacques Guerlain
avait composé en souvenir de son premier baiser échangé, après une promenade sous la pluie avec Edith,
une jeune fille dont il était tombé amoureux.

https://1.bp.blogspot.com/-F7bL_cU0iuw/UiaS3q3uJnI/AAAAAAAAHss/Cl_QRPtxHrI/s1600/apres1.jpg

Choisir le prénom d’un parfum résulte d’une curieuse alchimie : affaire de feeling, peut-être, mais surtout de marketing et de gros sous.

Conscients que le nom d’un parfum prend désormais une valeur considérable, des experts, des cabinets d’avocats se lancent dans la chasse aux appellations…

Mais pour arriver à cette démarche qui colle à la peau des marques, il faut suivre l’histoire.

– C’est à Catherine de Médicis que l’on doit la renommée des parfums français.

Les senteurs étaient fortes, si fortes qu’il valait mieux faire preuve d’expertise pour distinguer les enivrantes
des empoisonnées.

On comprend pourquoi elles ne portaient que les noms des personnes qui les commandaient…

– A la révolution, on crée des senteurs pour des événements particuliers, aux noms édifiants :
Tricoteuses, A la guillotine, etc.

Cependant, jusqu’à la fin du XIXè siècle, les parfums sont basés sur une seule fleur ( les soliflores )
et la décrivent dans tous ses états , c’est la Rose du matin ou Oeillet fané.

– Napoléon change le décor.

Il adore s’asperger de lEau de Cologne de Jean-Marie Farina.

Non seulement il en fait un best, mais Jean-Marie Farina sera le 1er patronyme utilisé comme nom de parfum puis, de fait, de marque.

https://i.notino.com/view/roger-gallet/rogjmfu_aedc10-01__19.jpg

L’Eau de Cologne :

Un parfumeur italien, émigré en Allemagne, est donné pour l’inventeur, au XVIè siècle, de l’eau de Cologne.

La formule prend le nom d’Aqua Admirabilis et était à usage médicinal.

Ce sont les héritiers, Les Farina, qui la rendent célèbre sous le nom d’Eau de Cologne.

Par la suite et jusqu’au début du XXè siècle, elle est un phénomène de société.

Roger Gallet rachètera la marque Farina.

– 1889, année révolutionnaire pour la parfumerie : Aimé Guerlain introduit pour la 1ère x dans une création ,
des produits de synthèse.

Résultat : un semi-oriental destiné aux hommes mais que les femmes vont adopter : les hommes le jugent
trop ambigu.

Et il l’est jusqu’à son nom Jicky : un nom de femme ou d’homme ?

En réalité, les choses sont + simples que ne le racontent les diverses analyses.

Aimé Guerlain n’avait pas d’enfant mais il adorait son neveu, Jacques, surnommé Jicky.

C’est en pensant à lui qu’il lui donne ce nom.

Mais il est vrai que ce parfum bouleverse tant les codes établis qu’on lui préfère des senteurs + traditionnelles aux noms tout aussi classiques.

Ainsi, la maison fait un succès avec Jardin de mon curé ( 1895 ), nom donné aux jardins qu’entretenaient
avec amour les curés et leurs bonnes et qui devinrent le symbole des fleurs simples.

Retour au naturel.

– Mais un siècle meurt, un autre naît, entraînant avec lui nouvelles idées et espérances qui se focalisent sur l’Exposition universelle de 1900.

Pour saluer l’événement, quoi de mieux qu’un parfum ?

C’est Houbigant, la + ancienne maison, qui le livre et le baptise Parfum idéal, parce que le siècle qui commence ne peut être qu’idéal !

En fait, il débute plutôt mal puisqu’il voit la guerre du Japon et de la Russie.

Qu’à cela ne tienne, tous ces combats ne regorgent-ils pas d’histoires d’amour ?

Claude Farrère en fait le sujet d’une de ces nouvelles où il raconte la passion contrariée entre une Japonaise
et un soldat russe.

L’héroïne s’appelle Mitsouko.


– En 1919, Jacques Guerlain en emprunte le prénom pour baptiser un des chefs-d’oeuvre de la parfumerie fine, Mitsouko.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mitsouko.jpg.

En France, la guerre de 14-18 tait tous les talents mais émancipe les femmes qui se coupent les cheveux, s’arrachent le livre de Victor Marguerite, La Garçonne, et fument des cigarettes.

Caron s’en inspire pour Tabac blond, une fragrance élégante et érotique à souhait.

Le mouvement de l’histoire s’accélère, la technique va vite, les femmes aussi.

Mademoiselle Chanel rêve de leur donner + de liberté.

Elle commence par leur offrir un parfum dont le nom tourne le dos à toutes les conventions, N°5 ( 1921 ),
son chiffre préféré, son porte-bonheur.

Elle n’a pas tort, N°5 reste le parfum le + vendu au monde.

6 Comments

  1. LylouAnne dit :

    Coucou Cassandre, il est fait pour moi ce billet parfumé ! Il est tout ce que j’aime ! Un grand merci et aussi à Catherine de Médicis et à tous ces Maîtres Parfumeurs, en particulier les Nez, de nous créer des fragrances si fortes que nous adorons !
    J’ai commencé par l’Air du Temps de Nina Ricci puis j’ai un peu papillonné pour ensuite découvrir Coco de Chanel en 1984 et ne plus jamais le quitter !
    Merci encore et très bon week-end, bisous.
    Lylou

  2. Aromatics Elixir, un parfum de mystère …..un parfum de rêve et ce depuis des années …..
    Qui se parfume avec Aromatics Elixir respecte le rituel : on vaporise un nuage de parfum devant soi, dans lequel on pénètre en fermant les yeux. Le charme opère… Et ceci depuis quarante-quatre ans.

  3. nays dit :

    hello Cassandre
    et de biens jolis flacons..ah le Chanel n°5 der Mademoiselle, je l’ai vu a la maison, le parfum de ma mère ☺☺
    le Jardin de Mon Curé hihi rigolo ça

    je n’ai jamais mis de parfum ben oui fut un temps je mettais l’eau de toilette Anais Anais c’est tout..et jeune des sticks mais c’était dégueu ça col lait 😉

    bon WE Cassandre Bioous et tit Pirate ☺♥

    deux chats visitent mon jardin, hier y en a un qui a attrapé et mangé un rat de campagne 🙁

  4. marine D dit :

    J’ai toujours aimé les grands parfums, ma maman m’en offrait toujours à Noêl, j’aime Givenchy, Guerlain est un très grand, c’est certain , comme Rochas, ou Chanel, je n’ai jamais porté le n° 5, il ne me correspondait pas…
    J’ai l’Eau de toilette en ce moment de Roger et Gallet « Rose ».. Il faudra que je me renouvelle un peu la prochaine fois…
    Merci pour ton mot aimable Cassandre au Jardin de Titi
    Bonne soirée

  5. marine D dit :

    En ce moment, j’ai de RogeR&Gallet Bois d’orange, et pour mon anniversaire bientôt je me demande si je vais reprendre de Givenchy Very Irrésistible …

  6. Renée dit :

    Chanel 5 mon préféré….Absente dès le 11 jusqu’en fin de mois.
    Bisous à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *