Les chats « parachutistes »

Attention aux vipères !
5 avril 2021
Améliorer la communication médecin-patient ( 2 )
8 mai 2021

S’agit-il d’un nouveau sport pour les animaux ?
Ou d’une nouvelle race de chats ?

Non, c’est tout simplement la dénomination qui est donnée aux chats qui ont l’accidentelle ou la fâcheuse tendance à sauter d’une fenêtre, d’un balcon ou d’un toit.

1/ Pourquoi sautent-ils dans le vide ?

Tentatives d’explications : En fait, on ne sait pas très bien pourquoi ils sautent…

La raison du saut :
c’est le + souvent ( mais pas toujours ) un oiseau qui passe par là et, le chat étant un chasseur-né, attiré par ce qui est petit et qui se déplace vite, va instinctivement tendre la patte de devant pour l’attraper, en se propulsant avec ses pattes arrière s’il est un peu éloigné.

Résultat : il se retrouve dans le vide et là, il réalise qu’il est trop tard.
Mais son instinct lui permet de se redresser automatiquement.

Et après ?
Normalement, s’il arrive à s’en sortir sans trop de dégâts, « chat échaudé craignant l’eau froide », pour la plupart, leur mésaventure leur sert de leçon.

Mais force est de constater que ce n’est pas toujours le cas, certains chats ne font pas le lien avec la notion de hauteur et de risque de chute ( et donc de dégâts ) possible.

Ce qui expliquerait les récidives de certains « casse-cou ».
Ou alors, comme chez l’humain, il existe peut-être des cascadeurs-nés…des « cha-scadeurs » , si l’on peut dire…Allez savoir…

2/ Les phases de la chute :

Le chat est connu pour être un animal léger, qui aime les hauteurs et qui sait bien se réceptionner, même s’il saute de haut.

Comment cela se fait-il ?

Dès qu’il saute ou qu’il tombe, le chat a le réflexe de se redresser, de façon à avoir ses 4 pattes prêtes à la réception au sol.

Ce redressement peut se décomposer en 3 phases :

a) la phase de repositionnement ou de redressement :

c’est d’abord la tête, le train avant, puis le corps et enfin le train arrière qui, progressivement, se repositionnent vers le bas

b) la phase de « vol plané » :

le chat voit le sol se rapprocher ( il est déjà en position pour la réception )

c) la phase de réception :

avec la tête et la queue redressées, les membres étendus vers le sol, prêts à amortir la chute.

On peut bien visualiser ces différentes étapes grâce à la chronophotographie, c’est-à-dire les photos des étapes de la chute.

3/ Comment arrive-t-il ?

2 mécanismes permettent au chat de se redresser :

-Son système vestibulaire :
situé dans l’oreille interne et coordonnée par le cervelet, il donne à tout individu ( même nous ) le sens de l’équilibre.

Chez le chat, il permet ce réflexe de redressement anti-gravitaire.

-Sa vision :
grâce à ses yeux, le chat peut évaluer la distance et donc le temps qu’il a pour se redresser.

Il est à noter que d’après certaines expériences, il lui faut l’un des 2 systèmes pour que ce réflexe soit effectif.

En effet, si l’un des 2 ( vision ou système d’équilibre ) est détruit, le chat peut se redresser.

Par contre, si le chat a un problème d’oreille et, qu’en + , il ne voit plus, il ne pourra pas se redresser.

4/ La réception au sol :

La réception au sol proprement dite se fait, le + souvent, par les pattes postérieures en premier lieu qui, en se pliant, permettent d’amortir la + grande partie de la force de la chute.

Les pattes avant touchent le sol directement après, suivies ou non par la tête, selon que le chat a réussi à amortir sa chute ou non.

Si la hauteur de la chute est très faible, le chat n’a pas le temps de se retourner et il peut se faire mal en tombant sur le dos ou sur le flanc.

Par contre, si la hauteur est importante, il est en bonne position  pour la réception, mais vu la vitesse de la chute, il peut y avoir des dégâts et se blesser, +/- gravement.

Et il est évident que c’est lors des chutes de grande hauteur que, la vitesse aidant, la tête suit le mouvement du corps et frappe le sol, entraînant les lésions de la face.

5/ La vitesse :

La vitesse maximale enregistrée lors de la chute d’un chat est de +/- 27 mètres/seconde.
Elle est atteinte chez les chats sautant du 5ème étage ( et + ).

Donc, + un chat tombe de haut, + il tombe vite; et, à partir du 5ème étage, sa vitesse atteint son maximum, ce qui explique la gravité des lésions lors de ces hautes chutes.

D’après cette théorie, passée un certain niveau, l’altitude n’a plus beaucoup de conséquences sur les lésions, mais c’est assez peu probable, puisqu’on imagine bien qu’un chat tombant du 10ème étage aura + de lésions que s’il tombait du 5ème étage.

En fait, à la vitesse, il faut rajouter le poids du corps, qui « paraît + grand  » qd le chat vient du 10ème étage ( se rappeler la formule d’Einstein : E=  mc² ).

En fait, d’un point de vue « pratique », on considère qu’un chat chutant :

-de moins de 3 étages : a des dégâts mais s’en sort

-entre 3 et 5 ou 6 étages : pronostic réservé ( dépendant des dégâts )

-au-delà de 5 ou 6 étages : survie beaucoup + faible ( sauf « chance » : amortissement par un arbre,….)

Si le chat voit quelque chose voler ( insecte ou oiseau ) son instinct le poussera à le poursuivre.

8 Comments

  1. Honorius dit :

    j’en ai eu un jadis, qui avait volé un poulet entier, j’essaye de l’attraper, il grimpe dans la chambre de mes grands parents à l’étage, j’y vais, ferme la porte pensant pouvoir récupérer le poulet, la fenêtre était ouverte, il n’a pas hésité pour sauter, je le vois encore se sauver plus bas, tenant le poulet dans la gueule ! Sacré matou que celui là, j’en ris encore… après coup, car sur l’instant !!!! biz

  2. Jerry OX dit :

    Bonjour Cassandre, chat alors ! je comprends à présent pourquoi du comment l’envie d’un chat de sauter dans le vide mais tout de même c’est assez déroutant .Bon, si toutefois, leur mésaventure leur sert de leçon. C’est rassurant ! J’espère que tout se passe au mieux pour toi Cassandre et que mon dernier CD te plaît toujours ? j’en ai extrait un nouveau single.

  3. chat alors te souhaite une bonne journée ………..

  4. nays dit :

    bonsoir Cassandre
    je me demandais en lisant le titre de quoi il allait s’agir ☺☺
    oui oui ils sont doués pour le saut et le rattrapage , si je devais habiter si haut et avoir un chat mes fenêtres ne seraient point ouvertes, j’aurais bien trop peur

    douce fin de semaine Cassandre bisous et au tit Pirate ♥

  5. marine D dit :

    Notre chat tout jeune avait eu la mauvaise idée de monter en haut du grand cerisier, en me levant je claque le volet et que vois-je mon chat qui pousse un grand miaulement de terreur et qui tombe ! Il a fallu que le véto lui fasse un cerclage au jarret et le maintenir un mois sans grimper, ne serait-ce que sur une chaise, à la laisse ou dans une grande cage à lapin, il avait droit aussi au canapé sous surveillance, il s’en est très bien remis mais quand-même, il avait du heurter des branches en dégringolant ou alors à l’atterrissage, je ne sais pas…
    Bonne journée Cassandre
    Merci pour ton mot très aimable au Jardin de Titi

  6. Renée dit :

    Heureusement que je n’ai pas de chat bonjours les frayeurs…Amitié

  7. Bonsoir Cassandre. Les chats qiment grimper très haut et parfois ils tombent et se blessent. Merci pour la visite et bonne soirée

  8. Renée dit :

    J’espère que tu vas bien car je ne vois plus d’article ou alors je ne sais comment chercher. Bisous doux dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *