Le mal du voyage

Utilisation du GSM / du smartphone
31 décembre 2021
La Dentelle
7 mars 2022

Mise à jour du 20/02/2022

En vacances, on aime voyager les bagages et l’esprit légers…

1/ Un voyage mal supporté :

Celles qui souffrent de naupathie ( terme médical du « mal des transports ») connaissent les symptômes par coeur : nausées, vomissements, vertiges, migraines, pâleurs, sueurs froides, bâillements, etc

Elles parviennent même à trouver ( mais pas toujours à fuir ) les facteurs aggravants : la chaleur, la faim, le bruit, les odeurs de tabac…

Une mauvaise nouvelle : si l’affection cesse dès l’arrêt du véhicule, elle récidive à chaque voyage.

La bonne nouvelle :

il existe une panoplie de traitements préventifs.

A choisir entre:

  • les antinaupathiques ( des médicaments provoquant la somnolence, à avaler une 1/2 heure avant le départ ),
  • le patch se collant derrière l’oreille,
  • les granules homéopathiques ( voir son pharmacien ),
  • la phytothérapie ( huile essentielle de menthe, gingembre )…

Si le malaise nous surprend à des kilomètres de toute officine, fixer la ligne d’horizon en respirant calmement.

Et sucer des pastilles de menthe ou des bonbons sucrés.

2/ Pour que ça plane vraiment :

 On voyage via les airs ?

Avant de décoller, soigner tout rhume, sinusite ou autre infection ORL.

L’ascension et la descente de l’avion diminuent la pression, ce qui congestionne encore les muqueuses et aggrave ces pathologies.

Pour ne pas souffrir de troubles digestifs, ne pas absorber ni boissons gazeuses, ni aliments fermentables ( fèves, haricots, choux ) la veille du départ.

Comment rester fraîche et pimpante toute la durée du voyage ?


Pour éviter la déshydratation, appliquer une crème nourrissante sur la peau, dès que la peau commence à tirer.

Boire régulièrement.
Au moins 1 verre d’eau / heure.

Et éviter l’alcool et le café qui ont un effet diurétique.

Essayer de bouger et d’étirer souvent les jambes afin de faciliter la circulation sanguine.

Enfin, pour garder un regard frais et reposé, troquer les lentilles contre des lunettes ( on évitera d’avoir les yeux secs ). 

Juste avant d’atterrir, appliquer un masque relaxant qui lisse les traits tirés, réveiller la peau avec une lotion rafraîchissante et appliquer une touche de fond de teint.

 

 

7 Comments

  1. dom dit :

    Moi, c’est surtout la peur des autres automobilistes, depuis l’accident qui m’a laissée handicapée …
    Bon lundi.
    Je pars pour toute la semaine, voire plus, afin de me changer les idées et essayer d’oublier un peu mes douleurs en profitant pleinement du soleil et de l’océan.
    Pas pour faire la grillade sur le sable, hein, c’est pas mon truc !
    Je te fais de gros bisoux et te dis à bientôt !

  2. nays3 dit :

    bonjour Cassandre
    a là j’en souffre depuis toute petite en voiture, ma mère emportait toujours un sachet au cas où et petite je l’avais même en tram , bon je n’en suis plus là mais le moindre petit tournant ou freinage je me sens mal et chez nous ça tourne 🙁
    j’ai toujours des tic tac 🙂
    douce journée Cassandre bisous et au gamin Pirate ☺♥

  3. Mousse dit :

    Bonsoir ma belle,
    Je n’ai jamais souffert du mal de voyage, même pas en mer !
    Il faut qu’il y ait une fameuse tempête !
    Par contre mon fils est malade en voiture, en train, en bateau et en avions le pauvre.
    C’est embêtant. Je vois qu’il y a un tas de remèdes ! C’est à essayer.
    Tu avances dans ton rangement, heureusement il fait beau, la température est agréable.
    Passe une bonne soirée, bisous

  4. Chantal dit :

    Bonjour ma douce Cassandre j’ai la chance de ne jamais en souffrir…bien que toute petite j’ai ressenti ce malaise une fois ou deux mais depuis plus rien !
    Passe une très bonne fin de semaine !
    Gros bisous ma douce ♥

  5. Chantal dit :

    Bonjour Cassandre je viens te souhaiter un agréable jeudi. Chez nous ce n’est pas beau c’est gris et il vient de tomber une petite averse mais le soleil devrait revenir qu’ils disent !
    Prends bien soin de toi mon amie et bises

  6. Cela doit être galère d’être « malade » … un bout de chocolat dans la voiture en cas d’un « creux » ….car des automobilistes m’énervent…. !!

  7. Renée dit :

    Tu as fait remonter un article ou je me trompe? Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.