Rhumes et otites

Une cure de vitalité
21 septembre 2018
Bryan Adams : 18 Till I Die
29 septembre 2018

Le rhume est fréquent chez le jeune enfant.

Le bébé naît avec un système immunitaire immature.

Son corps doit apprendre à reconnaître microbes et virus et à fabriquer des moyens de se protéger et de se défendre contre eux.

Le nouveau-né a reçu, provenant de sa mère ( et c’est bienvenu ) des anticorps qui lui permettent de faire face aux infections pendant qq mois.

Passé ce délai, le bébé doit se débrouiller seul et il a fort à faire !

Contre chaque virus ou microbe croisé, son système immunitaire fabrique des anticorps, prêts à neutraliser une nouvelle agression.

Le rhume est causé par une grande variété de virus.

Il ne suffit pas à l’enfant d’avoir eu un rhume pour être immunisé : au contact de chaque nouveau virus, le système immunitaire s’ébranle.

Les bébés des crèches en savent qq chose !

Leur vie sociale précoce les amène à rencontrer très tôt les virus des copains.

Le rhume, clair d’abord et purulent après qq jours, est gênant pour le petit : le nez bouché entrave la têtée.

Le rhume chez le petit a une fâcheuse tendance à se compliquer en pharyngite, en bronchite ou en otite.

Et les otites sont des sujets de tracas.

Le bébé grossit peu, est grincheux, passe de mauvaises nuits, a de mauvaises selles..

 

Comment un rhume peut-il se muer en otite purulente ?

Derrière le tympan se trouve une logette.

Elle contient une chaîne d’osselets qui transmettent les sons au cerveau.

Le liquide contenu dans cette logette est draîné vers la gorge par la trompe d’Eustache.

Chez le jeune enfant, la trompe d’Eustache a un petit diamètre.

Elle se congestionne et se bouche facilement lors d’un rhume.

Son liquide, prisonnier, s’infecte vite et du pus se forme derrière le tympan, qui se met à bomber.

L’enfant a mal.

Le pus trouve parfois une issue en perforant le tympan :  l’oreille “coule’ et l’enfant est soulagé.

Les otites récidivantes sont une plaie pour l’enfant, pour les parents et …pour le médecin.

 

Les traitements varient tant la maladie est finaude !

Désinfections nasales, antibiotiques à répétition, séances de paracentèse ( càdire perforation du tympan par le médecin ), homéopathie et en fin de course ablation des végétations ou pose de petits drains dans les tympans.

Un parcours du combattant difficile mais essentiel : il y va de la qualité de l’audition de l’enfant !

 

4 Comments

  1. dom dit :

    Pour le rhume, j’en sais quelque chose, le moindre rafraichissement et je suis enrhumée !
    Si bien que je finis par ressembler à une pochtronne, avec mon nez rouge à force de me moucher …
    Pas grand chose à y faire car, à force, les nébulisateurs ne font plus d’effet.
    Et renifler sans arrêt pas forcément élégant non plus ! lolll
    Bon mardi, frisquet, mais un joli rayon de soleil …
    Bisoux, chère cassandre ♥

  2. nays3 dit :

    bonsoir Cassandre
    oups c’est pas rien ça…je n’ai jamais eu d’otite et des rhumes ça fait des années que je n’en ai plus eu, je ne connais personne qui en ai souffert mais parait que c’est douloureux
    chez un petit ça doit être dur dur comme tu écris le parcours du combattant
    douce soirée Cassandre
    bisous et au tit gamin Pirate ☺♥

  3. mamiekeke dit :

    COUCOU Bonjour du mercredi chère Cassandre .
    Il fait beau et le soleil brille , tu as raison de faire attention à nos petites oreilles elles sont fragiles et il faut bien les entretenir .
    Belle et bonne journée à toi .
    Gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).
    http://ekladata.com/1aGoeufFt9bj67PdmLL9JokFyr4/olivier-maison.jpg

  4. chevrette13 dit :

    bonjour
    lorsque je perçais une dent…maman me disait qu’à chaque fois cela me déclenchait une otite
    dans la bouche tout est étroitement lié et notamment avec le conduit auditif !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *