A la recherche de l’iode perdu (1)

Pensées : Mots d’auteur sur le mariage
1 février 2013
Bien-Etre : A la recherche de l’iode perdu (2)
7 février 2013

 

L’iode est un oligoélément vital à tout âge, et ce dès avant la naissance. 

Il joue un rôle essentiel dans le développement du système nerveux, et tout particulièrement du cerveau, surtout au cours de la grossesse et des 3 1ères années de vie.

Il est en outre indispensable à la fabrication des hormones thyroïdiennes, qui règlent le fonctionnement de toutes les cellules de l’organisme.

La Belgique est un des pays d’Europe où les habitants manquent le + d’iode, malgré la proximité de la mer. 

Et si l’air de la mer fait du bien, l’iode que l’on respire n’a rien à voir avec l’iode que l’on ingère. 

Pour l’organisme, le “bol d’iode” passe par la table.

La mer

constitue le principal réservoir d’iode de la planète. 

Pourquoi ? Parce que, très soluble dans l’eau, l’iode qui se trouvait sur terre est désormais, pour une bonne partie, dans la mer. 

En effet, lors de la fonte des grands glaciers de l’ère quaternaire, les eaux ont entraîné avec elles une grande partie de l’iode des sols. 

Même scénario pour le sodium, le constituant du sel : ce qui explique que l’eau de mer est….salée et iodée, et que les organismes marins sont riches en iode.

 

Les régions montagneuses,

qui abritaient de grandes masses de glace, sont particulièrement appauvries en iode. 

Les végétaux qui y poussent et les animaux qui y sont élevés fournissent une nourriture pauvre en iode. 

En conséquence, les habitants qui vivent dans ce type de contrées sont particulièrement exposés à la carence iodée, dont une des manifestations est le crétinisme, caractérisé à la x par une petite taille et un retard mental important  ( d’où l’expression “crétin des Andes”, qui se décline aussi pour les Alpes ou les Carpates, autant de régions où la déficience iodée a eu des conséquences désastreuses).

Aujourd’hui encore, des zones telles que la chaine de l’Himalaya ou la Cordillère des Andes sont très concernées par la carence iodée sévère, de même que les régions centrales des grands continents, dont l’Afrique, où les habitants n’ont pas accès à une alimentation d’origine marine.

 

Et la Belgique ?

Bien que notre plat pays soit proche de la mer, son sol a subi une forte érosion lors de la fonte des glaciers, et il ne contient que peu d’iode.

La situation n’est pas dramatique au point de provoquer du crétinisme, mais elle est préoccupante. 

De multiples données attestent que l’absorption moyenne en iode de la population belge est inférieure aux recommandations.

D’autres pays européens étaient dans la même situation que la Belgique, mais nombreux sont ceux qui ont pris des mesures pour augmenter l’apport iodé au niveau de la population, par ex. en incorporant systématiquement de l’iode au sel (Autriche, Suisse,…) ou à l’alimentation des vaches laitières (Suède, Finlande et Norvège).

 

 

10 Comments

  1. Mousse dit :

    Bonsoir ma douce,
    Merci pour tous ces renseignements.
    Je ne mange jamais de sel, je fais de la rétention d’eau !
    Je ne sais pas si je manque d’iode,je ne sais pas non plus si je suis une crétine, j’en connais des crétins à commencer dans le monde politique, ça pullule !
    On va faire attention à cela.
    J’espère que tu as bien commencé ta semaine.
    Pluie ce matin, après du soleil.
    C’est agréable, il fait très doux.
    Bonne semaine et bisous en pagaille.

  2. rené dit :

    Bonjour cassandre
    très bel article
    Je te souhaite un très bon mardi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  3. patriarch dit :

    Bon ! Je vais continuer à vivre ainsi…. A 81 ans je ne change pas mes habitudes ;;;
    Bonne journée avec bises

  4. Chadou dit :

    Bonjour Cassandre…Je me souviens qu’a une époque ont distribuait des plaquettes d’iode à tout le monde et puis plus rien c’est bizarre ça ! Il faudrait sans doute en acheter à la pharmacie..
    Chez nous ce n’est pas folichon ce matin ! Il pleut comme vache qui pise et ils nous l’annonce pour toute la journée c’est un temps à rester à la maison !
    Je t’envoie une pluie de pensées affectueuses et de gros bisousma douce ♥

  5. Mousse dit :

    Bonsoir ma belle
    Je passe te faire un petit coucou.
    Il ne fait pas très chaud ce soir !
    La neige revient demain, l’hiver n’a pas encore dit son dernier mot.
    On reste zen.
    Je continue.
    Passe une belle soirée, bisous.

  6. rené dit :

    Bonjour cassandre
    Je te souhaite un très bon mercredi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  7. Annuaire dit :

    Bonjour. Quelle chance d’avoir trouvé votre article. Merci pour ces précieux conseils et renseignements sur l’iode. Je ne savais pas encore son importance jusqu’à maintenant.
    Bonne journée à vous !

  8. Mousse dit :

    Bonsoir ma belle,
    Je passe te faire un petit coucou.
    Il n’a pas fait trop moche, mais froid.
    Tu es bien comme moi, je n’ai pas de patience, j’essaye d’en avoir, ce n’est pas ma grande qualité.
    Je n’attends jamais, si mon mari doit venir me chercher, il n’est pas là, je mets les voiles.
    Il le sait, il est toujours à l’avance.
    Je n’attends pas le tram, j’avance.
    Je sais le taureau est très spécial !
    C’est ce qui fait notre charme.
    J’espère que tu vas bien.
    Bonne et douce soirée, bisous doux.

  9. Marité dit :

    Merci pour ces précieuses informations. On peut se procurer des pastilles d’iode en pharmacie je crois…
    BISOUS Cassandre

  10. nays dit :

    Bonjour Cassandre
    je ne rajoute pas de sel non plus mais il y en a assez dans les aliments au départ bon j’espère que je ne vais pas devenir crétine
    étant enfant c’était à la mer a noël a pâques et aux grandes vacances, l’air y était encore bon sais pas si a l’heure actuelle je me pose la question..
    oui Cassandre heureux animaux que les nôtres, j’ai le coeur triste pour les autres qui n’ont pas cette chance
    bisous et douce journée xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *